4 clés pour être heureux au bureau

Ce qui est sur, c’est que c’est à reculons que vous rendez au bureau aujourd’hui…

Vous vous sentez débordé, surchargé, le nez collé à votre écran d’ordinateur et vous ne parvenez pas à sortir la tête de l’eau, vous vous demandez même si on ne vous la maintiendrait pas dedans d’ailleurs…

débordé

Vous vous sentez accablé avant même d’y arriver par cette montagne de choses à faire « très » importantes ? Mais au fond, vous vous demandez « Est-ce réellement si important ? »

Vous travaillez d’arrache-pied sur des questions qui ne se poseront plus ou qui ne seront plus la priorité dans quelques semaines, quelques jours… Vous vous dites « A quoi bon, qui s’en soucie ? »

Pour autant, pas le choix, vous ne pouvez pas faire l’impasse de vous passer de votre salaire, alors vous vous levez, vous y allez.

Mais peut-être pouvons-nous apporter quelques petites touches de fantaisie à cette journée qui commence ?

Qu’en pensez- vous ?

Ci-dessous 4 idées pour remplir votre journée de paillettes… Bon, je vous l’accorde, c’est peut-être surréaliste mais au moins l’améliorer.

sourire

1. Challengez-vous !

Plutôt que de traiter le flot de travail s’amassant sur votre bureau en commençant par ce sur quoi on vous a mis le plus la pression, fixez-vous un petit objectif et décidez vous-même sur quoi vous allez concentrer vos efforts aujourd’hui. Il s’agit d’un objectif juste pour vous, pour votre ego, pour vous faire du bien.

On vous a demandé de faire aujourd’hui 100 de vos clients répondre à un questionnaire dont les réponses n’intéresseront évidemment personne ? Oui, oui le chiffre est volontairement absurde comme beaucoup des objectifs qui nous sont fixés aujourd’hui dans le monde du travail malheureusement…

Plutôt que de maugréer, pester, dire que cela ne sert à rien et vous lamenter en pensant à la tonne d’autres choses que vous avez à faire, pourquoi ne pas faire différemment aujourd’hui ? De toute façon, je vous le rappelle vous serez d’une façon ou d’une autre obligé de les faire remplir ces questionnaires …

Au lieu de subir cette journée telle une punition en regardant s’égrener les minutes difficilement, fixer vous un objectif quantitatif (car vous l’aurez compris, ce n’est pas sur le qualitatif que vous pourrez vous amusez aujourd’hui), cela vous permettra au moins de faire passer le temps !

Vous pourriez très bien vous dire : « Très bien, on me demande d’en préparer 100, eh bien ! qu’à cela ne tienne, je vais tâcher d’en préparer 120, pas pour mon chef, non, juste pour moi, juste pour savoir de quoi je suis capable ! »

Fixez vous tout de même un objectif réalisable. Vous n’allez pas commencer à vous maintenir vous-même la tête sous l’eau !

En tout cas, ne doutez pas de vos capacités à réussir cet objectif et ayez confiance en vous. L’avantage, c’est que vous n’aurez pas pléthores de neurones à mobiliser aujourd’hui !

Et ce soir en rentrant, vous serez satisfait de votre journée, vous serez « bodybuildé », vous vous dirigerez vers la sortie la tête haute, le buste redressé et le regard entendu « Oui, oui, vous ne rêvez pas, celui/celle qui a fait 120 questionnaires … C’est moi ! »

2. Appréciez vos collègues 

Dès le matin affichez un sourire avenant et sincère !

Parfois, dès le trajet, nous sommes déjà happé par un flot de pensées négatives « J’ai tellement de choses à faire aujourd’hui », « Je n’y arriverais pas », « Je n’aurais jamais assez de temps », « C’est irréalisable ».

Mais aujourd’hui, pourquoi ne pas prendre le temps de reconnaître aux autres leurs qualités ? Nous avons tous besoin de reconnaissance, pour autant nous négligeons souvent ceux qui nous entourent. Il ne s’agit bien entendu pas de flatterie, car la flatterie est intéressée et hypocrite.

Non, prenez chacun de vos collègues et reconnaissez lui un bon coté, une qualité, un performance.

Ah ! Pas facile me direz-vous ! Cet exercice est probablement plus difficile que le précédent.

Comme le dirais Dale Carnegie, dans son livre Comment se faire des amis écrit à l’attention des commerciaux « Ayez la parole impeccable ». Aujourd’hui donc, pas de médisance à la machine à café !

3. Apprenez quelque chose

Vous n’arrêtez pas de penser que vous vous ennuyez dans votre poste en pensant que celui-ci n’est pas à votre mesure ?

Eh bien, ne restez pas pour autant dans votre zone de confort et dans ce que vous connaissez et que vous maîtrisez déjà parfaitement. Agrandissez votre poste et faites le à votre taille. Autrement, vous ne deviendrez rien de plus que le vieux rabat-joie ennuyeux qui se plaint à la machine à café.

Aujourd’hui, profitez de la journée pour apprendre quelque chose de nouveau. Au hasard, vous êtes banquier (au hasard biensur, vous pouvez lire l’article « Qui suis-je? ») et vous n’êtes pas à l’aise avec un type de crédit ? Vous l’aurez compris, c’est aujourd’hui que vous vous y mettez !

Dans tous les cas, ne cessez jamais d’apprendre au cours de votre carrière professionnelle et même de votre vie, vous y gagnerez en ouverture d’esprit et en confiance en vous :

  • Profitez de toutes les occasions de vous former, de toute les formations offertes dans votre entreprises ;
  • Auto-formez vous en permanence sur votre activité ;
  • Trouvez le moyen d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles ;
  • Apprenez de tout et de tous ceux qui vous entourent : Nous avons toujours quelque chose à apprendre de quelqu’un d’autre…

4. Ayez votre parapluie avec vous !

Je vais vous partager ici une astuce que j’ai inventé en moins de 5 secondes, un matin, dans la voiture, pour apporter une aide d’urgence à ma fille qui avait un nœud à l’estomac rien qu’à l’idée de passer une journée tout entière avec ses camarades de classe.

Et oui, la petite a ce que l’on appelle du tartre juvénile ! Elle est si jolie (je ne dis évidemment pas cela parce que c’est ma fille) … la bouche fermée ! Mais dès qu’elle déploie son large sourire : de tâches noires sur les dents !

Alors biensur le dentiste nous a bien expliqué que c’était était sans gravité bien qu’inesthétique, que beaucoup d’enfants étaient concernés et que cela diminuerait et partirait en grandissant. En attendant, famille et autres parents d’élèves sont persuadés que je me contre fiche de l’hygiène dentaire de mon enfant et la petite, elle, constate qu’elle est bien la seule dans cette situation dans son école.

Une idée me vient alors, j’invente un parapluie imaginaire et je le lui donne. Il n’est pas nécessaire de l’ouvrir, il peut s’ouvrir seul dès que s’annonce une pluie de commentaires ou une averse de moqueries.

Lorsque ce parapluie est ouvert, les paroles, sont là, elles tombent, mais notre parapluie nous protège comme il nous protégerait de toutes ces gouttes de pluie. Nous les sentons glisser dessus, pour pour couler ensuite tout autour de nous sans pouvoir nous atteindre, sans avoir aucun effet sur nous. Nous voyons l’eau ruisseler mais nous ne sommes pas touchés.

Ma fille me parle parfois de ce parapluie, elle m’explique qu’elle l’ouvre en cas de besoin pour se protéger. Depuis, elle a gagné en confiance en elle et elle ose même commenter les remarques de ses petits camarades.

Certaines paroles ou comportements au travail peuvent parfois être difficilement acceptables et encaissables. Nous pouvons tous avoir un parapluie et nous en servir en cas de besoin, pour prendre du recul, pour tenter de ne pas prendre les remarques personnellement et en laisser la responsabilité à leur auteur.

Nous pouvons faire l’objet de paroles malheureuses, mais bien souvent ces propos sont tenus par des gens bien trempés qui n’ont pas su ouvrir eux même leur parapluie ou qui ne savaient pas qu’ils en avaient un…

Votre parapluie est donc votre meilleur allié en cas de mauvais temps au bureau ! Il vous protège, il vous permet de voir les autres avec plus d’empathie, de les écouter sans pour autant prendre en charge leurs émotions et états d’âme.

Ce matin, ne l’oubliez pas en partant au bureau, nous ne sommes pas surs du temps qu’il fera !

Et vous quelles sont vos astuces pour améliorer vos journées de bureau ?

A très vite,

signature
Cet article vous a plu? Partagez-le!
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1
  •  
  •  
4 Commentaires

Laissez moi un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prêt à tenter le challenge "7 jours pour être plus heureux" ?