Les 4 accords toltèques pour tordre le cou aux croyances limitantes !

Dans “Les 4 accords toltèques” Miguel Ruiz nous partage 4 règles simples, logiques et accessibles à tous pour vaincre nos croyances limitantes et oser être nous même.

Miguel Ruiz était neurochirurgien avant de devenir chaman après avoir vécu une expérience de mort imminente. Issu d’une famille de guérisseurs au Mexique, il décide de retrouver le savoir de ses ancêtres toltèques et de le transmettre au plus grand nombre.

Les toltèques, quant à eux, étaient des guerriers d’Amérique Latine entre 1000 et 1300.

 

Il est facile de vivre les yeux fermés en interprétant de travers tout ce que l’on voit”, John Lennon

 

reve

 

Le nuage de fumée

 

Selon Miguel Ruiz, nous sommes tous des miroirs et nous pourrions nous voir en chacun d’entre nous. Cependant, nous évoluons dans un brouillard et nous ne nous reconnaissons pas à cause d’un nuage de fumée. Ce nuage de fumée est la conséquence de tous les accords que nous avons passés avec nous même ou les autres ou que la société a passé avant nous.

Ce nuage de fumée est le Mitote (Prononcez Mi-to-té). Le Mitote est la somme des accords.

Tous ces accords se parlent en même temps dans notre tête et nous empêchent de voir qui nous sommes vraiment, ni même de voir que nous ne sommes pas libres.

Ce Mitote est notre système de croyance, c’est une loi fausse, c’est le rêve de la société.

Selon ce rêve, il apparaît normal que l’humain souffre, ait l’esprit de revanche, vive dans la peur et dans un monde injuste.

Nous avons fait l’objet d’un processus de domestication pour être conforme à ce rêve. Nous sommes programmés. Nous nous créons une image de ce que nous devrions être pour plaire. Mais il s’agit d’une image de perfection donc que nous parviendrons jamais à devenir. Alors nous culpabilisons, nous nous rejetons, nous ne nous pardonnons pas de ne pas être tels que nous croyons devoir être.

Enfants libresEnfants nous étions libre, nous agissions et découvrions sans penser ni au passé, ni à l’avenir.

Comme nous savons que nous ne sommes pas ce que nous croyons devoir être, nous mentons, nous ne sommes pas authentique et nous sonnons faux, nous avons peur d’être démasqué. Nous jugeons aussi les autres car ils ne correspondent pas l’idée que nous nous faisons de la perfection.

Mais nous sommes surtout plus durs encore avec nous même qu’avec les autres.

 

Face à cela que pouvons nous faire ? Mettre en pratique 4 accords

 

Il s’agit de passer de nouveaux accords pour remplacer peu à peu les accords existants et briser nos croyances limitantes.

 

1. Que notre parole soit impeccable :

Parler avec intégrité et ne dire que ce que nous pensons.

Ne pas utiliser la parole ni contre les autres ni contre nous même.

En effet, notre parole est magique. Nous pouvons faire de la magie noire lorsque nous en faisons un mauvais usage et que nous l’utilisons pour entretenir la peur.

Nous pouvons aussi faire de la magie blanche avec notre parole en l’utilisant pour faire le bien envers nous même et les autres.

 

2. N’en faites jamais une affaire personnelle :

Les paroles et les actes de l’autre lui appartiennent et ne nous concerne pas.

Ce n’est qu’une projection de leur propre réalité.

Tout ce qui nous arrive n’est pas forcément la conséquence de notre attitude et prendre pour soi ce qui appartient à l’autre amène peur, réaction de défense, colère, et tristesse.

 

3. Ne faites pas de suppositions :

Communiquer clairement pour éviter les malentendus.

Poser des questions et exprimer vos vrais besoins et désirs.

Nous supposons, puis nous croyons à nos suppositions et celles-ci sont un « poison émotionnel ».

Nous n’osons pas non plus être nous même car nous supposons ce que les autres penseront de nous lorsqu’il nous verrons tels que nous sommes vraiment. Nous n’acceptons pas non plus les autres tels qu’ils sont.

 

4. Faites toujours de votre mieux :

Faire de son mieux, éviter de se juger et éviter le piège de la perfection.

Agir pour agir et non pour la récompense.

Lorsque l’on fait de son mieux, on empêché notre juge intérieur de nous juger, de nous déclarer coupable, de nous culpabiliser et de nous punir indéfiniment. Nous n’avons pas de regrets.

 

Pourquoi 999 personnes sur 1000 ne tenteront pas d’appliquer ces accords ?

 

Nous n’avons pas choisi notre système de croyances. C’est un livre qui existe depuis si longtemps, c’est donc que tout cela doit être vrai ?

Dans tous les cas, appliquer ce livre nous donne un sentiment de sécurité. Car chaque fois que nous enfreignons une règle de ce système de croyance, nous avons honte, peur, nous culpabilisons.

Nous ne voyons pas la vérité car nous sommes aveuglés par tout ce nuage de fumée.

Nous sommes enfermés dans l’auto-apitoiement et dans nos croyances limitantes : “d’autres sont meilleurs que moi”, “qu’ai-je de plus de que les autres?”;

Tout nous empêche de respecter ces accords, les autres accords existants, les parents, le gouvernement, le temps, la religion, les responsabilités, et en réalité, surtout nous même.

 

Pourquoi nous devons appliquer les 4 accords toltèques ?

Parce que même si nous nous trouvons beaucoup d’excuses, nous n’avons aucune bonne raison de souffrir.

Parce que nous devons remplacer les anciens accords par de nouveaux. Ces nouveaux accords nous permettrons d’être qui nous sommes vraiment et d’être libres.

Ces nouveaux accords nous permettrons de devenir un guerrier toltèque en passant par 3 phases:

– La prise de conscience : être conscient de ne pas être libre pour pouvoir se libérer;

– La mise en pratique en répétant encore et encore les accords, c’est la discipline du guerrier;

– La création d’un nouveau rêve : une nouvelle compréhension;

au moyen de :

– la maitrise de l’attention : savoir qui l’on est vraiment;

– la maitrise de la transformation : savoir comment changer;

– la maitrise de l’intention ou la maitrise de l’amour.

 

“Si l’on ne juge pas les autres, alors on peut pardonner;

Si l’on ne craint pas d’aimer ou d’être aimé, alors on n’a pas peur d’être blessé;

Si l’on a pas peur du risque, alors on n’a pas peur de perdre quoi que ce soit”

 

 

Pourquoi ce livre?

Les 4 accords toltèquesCe livre est l’un des premiers à être entré dans ma bibliothèque du bonheur, c’est avec lui que j’ai fait mes premiers pas sur mon chemin heureux.

Pour tout vous dire, je l’ai de suite associé au dessin animé Yéti et Compagnie de Warner Bross que j’avais vu quelques temps auparavant avec mes enfants dans lequel des monstres poilus sont convaincus de vivre tout en haut d’une montagne portées des mammouths. En bas de cette montagne le néant … ou plutôt l’enfer. Ils vivent le rêve abracadabrant de leur société dans laquelle toutes les règles sont écrites sur des pierres qui apparaissent et se modifient en fonction des besoins et des envies, se contre-disant parfois. Bien entendu, la 1ere pierre énonçant la 1ere règle qui était de dire que les pierres ne se trompaient jamais. Le héros craignait d’enfreindre ces règles et de remettre en cause la parole de ses ainés pour autant il avait conscience que quelque chose était incohérent.

J’ai tenté de faire ce que l’on attendait de moi dans tout les domaines de ma vie. Je voulais être parfaite car je craignais de décevoir. J’avais finalement toujours la désagréable impression de ne parvenir à rien.

Avec ce livre, j’ai appris a être moi-même sans avoir peur d’être jugée.

Ci-dessous une petite récap!

Prez 4 accords tolteques

Cet article vous a plu? Partagez-le!
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1
  •  
  •  

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez recevoir ici mes 6 astuces pour être heureux (aussi) au travail !